Dubmatix – French Sessions

dubmatix french remixes

Musique exclusive : Dangerous ft Guive & Taiwan MC (Dubamix Remix)

 

Chronique parue sur La Grosse Radio

Dubmatix aime tellement la France et surtout la scène reggae/dub française qu’il en a, une fois de plus, apporté la preuve. Non content d’avoir proposé à des Français(e)s de toaster sur ses riddim, il a décidé d’en remettre une couche.

Bon, vous vous souvenez tous de cette galette qu’il a sortie l’été dernier, la bien-nommée French Sessions ? On y retrouvait Joe PilgrimLMKTaïwan MCVolodiaYellam, etc…

Allez, pour se rafraîchir la mémoire, on va se remettre un petit coup dans l’ambiance de la galette avec « Are you ready » interprété par LMK et Volodia, l’hymne du dernier Reggae Sun Ska.

 

Ca, c’était la première mouture. Car il en est arrivé une seconde dernièrement, logiquement baptisée French Sessions – The Remixes.

Ainsi, ce ne sont pas des MC’s qui ont été invités ici, mais des riddimmakers, compositeurs, producteurs français. Enfin presque, puisqu’est également présent le collectif new-yorkais de Brooklyn, Tour de Force. Mais allez, on ne va pas se mettre à chipoter quand même.

Et donc, tout ce petit monde s’est plu à remixer les morceaux desdites French Sessions. Les artistes ? Tout ce que la scène française compte de plus prestigieux en matière de dub : AckbooODGUzulMayd Hubb, mais également des noms peut-être moins connus tels que Krak In DubDubamix (attention à la confusion ; Dubamix et non Dubmatix) et Miss Ficel qui propose une version jungle de « So bad » avec LMK. En effet, dub et jungle, et un peu de bass music il faut le dire, sont à l’honneur à travers ces remixes.

Autant vous prévenir de suite, ce n’est pas l’intégralité des titres de l’album original qui a subi une « retouche », mais seulement six morceaux (c’est-à-dire la moitié). Je dis bien six, car « So bad » et « Africa » ont été revisités deux fois ici. Un seul regret, l’absence de « Crisis », le morceau avec Patko, qui était peut-être le plus sublime des French Sessions, bien qu’il ne s’agissait ni de reggae, ni de dub.

Quelques « complices » ont été mis à l’honneur dans cet album. D’une part, Ackboo qui remixe « African brothers » de son acolyte en sound, S’Kaya. Le titre diffère très peu de l’original, Ackboo ayant simplement renforcé le beat et la ligne de basse, qui est plus soutenue.

dubmatix french remixes
dubmatix french remixes

D’autre part, Mayd Hubb s’est attaqué à « Africa » avec Joe Pilgrim. Les deux artistes se connaissent très bien, non seulement via l’ancien groupe de Mayd HubbTeldem Com’Unity, mais aussi parce qu’ils ont collaboré ensemble sur un album, MellowmoonMayd Hubb a ralenti le tempo du morceau de base pour délivrer un dub planant et envoûtant.

Même son de cloche en provenance d’OnDubGround qui a également remixé « Africa ». Les Tourangeaux ne dérogent pas à leur talent dans un dub enrichi par le mélodica d’Art-X. Le morceau pourrait d’ailleurs rappeler les productions du Dub Addict Sound System sur lesquelles Joe Pilgrim a souvent chanté.

En fait si, j’ai compris pourquoi Tour de Force était aussi représenté dans cet album ! Les New-Yorkais font régulièrement résonner leurs grosses basses dans l’Hexagone ; les massives du Télérama Dub Festival ont ainsi pu notamment skanker au rythme des beats de Double Tiger et de Q-Mastah. C’est le « Dub du ragga » par Jah Jah Man qui est ici retravaillé par le crew américain. Et justement, si Dubmatix proposait une version ragga, Tour de Force se dirige nettement plus vers le dub pour un titre plus syncopé et heavy.Track à base de basses bien lourdes en outre de la part de Uzul, machiniste de Kaly Live Dub. S’inspirant énormément de la bass music, le son d’Uzul est très industriel et se rapproche de Nine Inch Nails. C’est « So Bad » de LMK que Uzul a trituré sur cette galette. Le titre est orienté vers une drum & bass déstructurée, voire grime et UK Garage. Miss Ficel, artiste jungle et drum & bass, en gros une Elisa Do Brasil française, remixe elle aussi « So bad » dans un titre 100% féminin donc dans une version jungle très 90’s.

Jungle qui fonctionne parfaitement aussi avec Dubamix et son remix de « Dangerous » avec Guive et Taïwan MC.

Et pour finir, attardons-nous sur « Let the good time roll » par Yellam. Vous vous souvenez de cette big tune à base de « beautiful gal » et de « free up the herb » ? Nan ? Ca ne vous dit rien ?? Vous êtes sûrs ?? Petite piqûre de rappel !

Krak In Dub, que Ras Pierro vous a présenté dernièrement (quoi, tu n’es toujours pas allé voir la vidéo avec Troy Berkley en exclu sur La Grosse Radio !! Hé bien, vas-y fonce !!) fait pratiquement aussi bien que l’original avec sa version jungle, drum & bass. Toujours autant de basses et, surtout le flow ravageur de Yellam. Et BIM !!!

French Sessions – The Remixes démontre, une fois de plus, la vitalité de la scène dub, française, de la french dub touch qui n’a plus rien à envier à sa grande soeur anglaise. Mais pas que ! Car un Uzul ou une Miss Ficel, entre autres, révèlent toute l’étendue du talent des artistes français dans d’autres genres tels que la jungle ou la bass music.

TRACKLIST

1. African Brother feat. S’Kaya (Ackboo Remix)

2. Dub Du Ragga feat. Jah Jah Man (Tour de Force Remix)

3. Africans feat. Joe Pilgrim (ODG Remix)

4. Dangerours feat. Guive & Taiwan MC (Dubamix Remix)

5. So Bad feat. LMK (Uzul Remix)

6. Let The Good Time Roll feat. Yellam (Krak In Dub Remix)

7. Africans feat. Joe Pilgrim (Mayd Hubb Remix)

8. So Bad feat. LMK (Miss Ficel Remix)